Photo d'une femme allongée face vers le haut dans une eau peu profonde avec des rochers au fond.
Photo d'une femme allongée face vers le haut dans une eau peu profonde avec des rochers au fond.

Type: Cours | Localisation: On-line

Cours: Cours Créer en ruines : l'Anthropocène, la crise de l'imaginaire et la production contemporaine

Date de début du cours 04 mars 2024 - Date de fin du cours 18 mars 2024

Début des inscriptions aux cours le 05er février 2024 - Fin des inscriptions aux cours le 04 mars 2024

Quelles autres images et imaginaires sur la Terre émergent ? De quels outils conceptuels, affectifs et visuels avons-nous besoin pour comprendre ce qui se passe ? Grâce à sa capacité à construire de nouveaux régimes de perception, l’art se renforce en tant que ressource inestimable de l’existence humaine pour faire face aux défis du moment présent.

Au cours du cours, les aspects philosophiques, écologiques, technologiques, socio-politiques et poétiques de l'Anthropocène seront abordés, en reconnaissant son impact sur la psyché collective et en essayant de comprendre comment les cosmologies ancestrales et la production artistique peuvent être des outils pour imaginer les futurs.   

PUBLIC CIBLE: des personnes qui sont des enseignants, des chercheurs, des artistes et le grand public intéressés par l'art, la culture, la crise climatique et la philosophie.
FORMAT: en ligne
NOMBRE DE CHAMBRES VACANTES: 250

10 places pour les étudiants là: à l'est 
50 postes vacants pour les enseignants des écoles publiques et les éducateurs sociaux 
30 postes vacants affirmatifs (noirs, bruns, jaunes, indigènes, gitans, transgenres/travestis, personnes handicapées et personnes dont le revenu mensuel moyen peut atteindre deux salaires minimums). 

Sélection par ordre d'inscription à l'aide du formulaire en ligne.

JOURS ET HEURES

Dates: 4, 6, 11, 13 et 18 mars 2024 (lundis et mercredis)
Horaire: de 19h à 21h

PRIX

Entier: R $ 120,00
Chaussette: 60,00 R$ (la moitié pour les enseignants, les étudiants et les personnes de plus de 60 ans)
Amis et mécènes de Pina : R $ 110,00

INSCRIPTIONS

Fermé.

PROGRAMME DE COURS

Cours 1 — La crise imaginaire — avec Sidarta Ribeiro 

Dans son livre « Oracle de la nuit : histoire et science des rêves », Sidarta Ribeiro aborde les mécanismes fondamentaux du rêve en tant que fonction politique et sociale pour une position active dans la construction des futurs. 

Au milieu de la crise environnementale, politique et sociale croissante que nous connaissons aujourd’hui, l’exercice consistant à imaginer l’avenir devient un outil important de survie. La fictionnalisation de la réalité et la construction d’images qui créent des solutions possibles à cette crise sans précédent sont des alliées pour surmonter les défis de l’époque contemporaine. Jetés au milieu du monde, au milieu d’une époque dont nous ne pouvons atteindre l’origine et la fin à l’œil nu ou à l’aide d’un quelconque appareil ou théorie scientifique, nous devons inventer des récits. Le rêve, l’accès au rêve et le subconscient deviennent des alliés dans l’invention du futur et des éléments fondamentaux pour la santé et le psychisme humain en ces temps difficiles.

Cours 2 — L'Anthropocène — avec Alyne Costa 

Depuis un peu plus de deux décennies, les scientifiques étudient si les changements soudains de la dynamique écologique auxquels nous assistons indiquent un changement dans l’époque géologique de la planète : sommes-nous entrés dans l’Anthropocène ? Lors de cette rencontre, nous verrons ce que ce changement implique dans la façon dont nous avons tendance à penser la relation entre l'homme, la nature et le monde, en plus de discuter de quelques propositions théoriques, politiques et artistiques pour mieux comprendre et habiter cette Terre. de transformation. 

Cours 3 – Bien vivre : le futur ancestral – avec Jera Guarani et Ana Mumbuca 

L'idée du futur nous hante parfois avec des scénarios apocalyptiques. D’un autre côté, cela se présente comme une possibilité de rédemption, comme si tous les problèmes actuels pouvaient être résolus comme par magie plus tard. Dans les deux cas, les illusions nous séparent de ce qui nous entoure.

Dans son livre « Future Ancestral », le philosophe originaire Ailton Krenak nous provoque par la radicalité de sa pensée insurgée, rapprochant notre regard des éléments de la nature en tant qu'êtres centraux pour réfléchir aux voies de sortie de la crise climatique. De la même manière, Krenak situe les cosmogonies des différents peuples originels et quilombolas et leur sagesse ancestrale comme modèles de vie à suivre pour la continuité de la race humaine sur Terre. Lors de cette réunion, Jera Guarani et Ana Mumbuca ils couvrent des savoirs et des pratiques qui structurent la vie de leurs communautés. 

Classe 4 — Territoires sensibles : enjeux artistiques, communautaires et environnementaux — avec Walmeri Ribeiro 

Créé en 2014 par l'artiste et chercheur Walmeri Ribeiro, « Território Sensíveis » est un projet de recherche et de création dans le domaine des arts qui rassemble des artistes-chercheurs, des scientifiques, des environnementalistes et des communautés locales pour qu'ensemble, ils construisent de nouvelles façons d'imaginer et de vivre. dans le monde contemporain.

Inséré dans un champ de dialogue entre l'art et les enjeux environnementaux, notamment l'impact de l'Anthropocène et, par conséquent, le changement climatique sur les modes de vie, le projet propose des expériences collaboratives de recherche-création en art, technologie et science.    

Cours 5 — L'art pour imaginer les futurs — avec Sallisa Rosa et Thiago de Paula Souza 

Ayant en toile de fond la production de l'artiste Sallisa Rosa et les projets de recherche et de conservation du commissaire Thiago de Paula Souza, la rencontre couvrira les œuvres contemporaines et les stratégies d'artistes qui se concentrent sur la fictionnalisation pour créer des futurs. Même si provisoirement, les ouvrages qui élaborent des concepts et des pratiques qui critiquent ou passent en revue les conséquences tragiques du capitalocène ou de l’anthropocène, nous aident à ne pas céder à la notion obsédante de fin du monde. À partir de productions esthétiques, est-il possible de formuler des futurs à contre-courant des ruines du monde ? 

HAUT-PARLEURS

ALYNE COSTA

Alyne Costa est philosophe, professeur et chercheuse à la PUC-Rio et à l'Association pour la recherche et la pratique en sciences humaines (APPH). Ses recherches portent sur l’importance de réfléchir à l’Anthropocène et à l’effondrement écologique tout en tenant compte des visions du monde et des modes de vie non occidentaux. Sa thèse « Cosmopolitique de la Terre : modes d’existence et résistances dans l’Anthropocène » a été lauréate du Prix de thèse Capes 2020 dans le domaine de la philosophie. Également auteur de « Guerre et paix dans l'Anthropocène : une analyse de la crise écologique selon les travaux de Bruno Latour » (Autografia, 2017), elle est l'une des dirigeantes du groupe de recherche Terranias : Núcleo Transdisciplinar de Pensamento Ecológico (PUC -Rio/CNPq) , membre du Laboratoire des Philosophies du Temps présent (UFRJ/CNPq), du groupe de recherche Matérialismes : Ontologie, Science et Politique dans la Philosophie Contemporaine (PUC-Rio/CNPq), du projet d'extension Combien de philosophes ? (IFCS/UFRJ) et le Réseau brésilien des femmes philosophes, où elle a coordonné la série de vidéos du Prix des philosophes de 2021 à 2022. Elle coordonne également actuellement le projet « La Terre et nous : éducation, recherche et citoyenneté dans l'Anthropocène » (PUC- Rio/ CNPq) et est co-coordinateur de la collection Desnaturadas, de l'éditeur Bazar do Tempo.  

AÀ MUMBUCA

C'est un quilombola de Jalapão, dans le Tocantins. Elle est titulaire d'un diplôme en travail social et d'une maîtrise en développement durable de l'UnB. Il est membre et activiste de Quilombo Mumbuca, construit par des hommes et des femmes noirs, migrants de Bahia et du Piauí, situé dans la municipalité de Mateiros (TO). Du livre Le vol des abeilles hors de la terre, Mumbuca apporte une perspective contrecoloniale sur ses perceptions et réflexions basées sur l'observation et l'expérience de la résistance et de la confrontation de la communauté quilombo de Mumbuca au Covid-19. Elle est également l'auteur de la thèse Un écrit contre les colonialistes quilombo Mumbuca Jalapão — TO, dans lequel il écrit sur l'affirmation de la cosmologie quilombola, identifiant les aspects de son origine, de sa création, de sa divergence et de sa convergence. 

JERÁ GUARANI

Chef du village Kalipety, l'un des quatorze villages de la terre indigène Tenondé Porã situé à l'extrême sud de São Paulo, Jerá Guarani est agriculteur et pédagogue, ainsi qu'activiste culturel, participant à plusieurs projets culturels et documentaires. Issu du groupe ethnique Guarani Mbya, Jerá est diplômé en pédagogie de l'Université de São Paulo (USP) et a travaillé comme enseignant et directeur de l'École nationale indigène Gwyra Pepó, située sur le territoire indigène. En alignant toujours le domaine de l'éducation avec celui de l'agroécologie, Jerá réalise depuis plus de 10 ans un travail important dans la récupération des graines traditionnelles guarani: en cinq ans, il a récupéré une variété de plus de 50 types de patates douces guarani, ainsi que plusieurs espèces de maïs créole, aliment ancestral et sacré dans leur culture.  

SALLISA ROSA

Vit et travaille à Rio de Janeiro. Il travaille l'art comme un chemin basé sur des expériences intuitives liées à la fiction, au territoire et à la nature. De plus, il se concentre sur les thèmes de la mémoire et de l'oubli et des stratégies pour créer l'avenir. L'artiste porte un intérêt particulier à la création d'installations grand format dans des espaces publics et institutionnels. Sallisa travaille la terre dans divers matériaux, tels que les plantes, l'argile et la céramique, et oscille également entre la photographie et la vidéo, la performance et plus récemment le dessin. Dans sa trajectoire, l'engagement dans des pratiques artistiques visant des constructions collectives est central, afin de déployer des actions qui aboutissent au partage des connaissances.  

SIDARTA RIBEIRO

Sidarta Tollendal Ribeiro est père, capoeiriste, biologiste et docteur en comportement animal de l'Université Rockefeller avec un diplôme postdoctoral en neurophysiologie de l'Université Duke. Il est co-fondateur et professeur du Brain Institute de l'Université fédérale de Rio Grande do Norte, il a publié 6 livres, dont L'Oracle de la Nuit e Rêve manifeste (Cia das Letras), le plus récent étant le Fleurs du bien (Phosphore). Il est actuellement chroniqueur pour Kapok — Journalisme du Centro do Mundo.

THIAGO DE PAULA SOUZA

Thiago de Paula Souza (Taboão da Serra, SP), conservateur et chercheur diplômé en sciences sociales. Il a été éducateur au Musée Afro Brasil, à São Paulo, et membre des équipes de conservation de «We ne voulez pas need une héros" à 10 heuresème Biennale de Berlin, 338ère édition de Frestas – Trienal de Artes de Sorocaba, organisée par SESC – SP et est actuellement commissaire du 2024e Panorama de l'art brésilien au MAM, qui aura lieu en octobre XNUMX. Sa pratique curatoriale et collaborative s'intéresse à la manière dont l'art contemporain peut s'articuler des plateformes de trading qui, même de manière éphémère, contribuent à la réorganisation de notre compréhension du monde d'aujourd'hui. Il a également participé au programme «Propositions pour les Non-fasciste-Living", organisé par BAK à Utrecht et dans la même institution, a organisé l'exposition "Tony Coca: À Vivez comme Équivaut à», la première exposition personnelle de l’artiste aux Pays-Bas. Avec la commissaire Gabi Ngcobo, a créé la plateforme «Je n'ai vu Un flux efficace peut augmenter faire before», qui fait partie du projet Ecos do Atlântico Sul, du Goethe-Institut.  

WALMERI RIBEIRO

Elle est artiste-chercheuse, professeur à l'Universidade Federal Fluminense, où elle coordonne le Laboratoire de recherche en performance, art médiatique et questions environnementales — BrisaLAB. Elle est également professeure des programmes de troisième cycle en études d'art contemporain PPGCA | UFF et DEA en Arts Visuels — PPGAV | ABE |UFRJ. Post-doctorante de l'Université Concordia Canada, elle est chercheuse FAPERJ. Depuis 2014, il développe la plateforme de recherche et de création artistique Território Sensíveis. Elle est l'auteur des livres Territoires sensibles : les pratiques artistiques à l’Anthropocène (Circuit, 2023), Territoires sensibles | Baie de Guanabara (Circuit, 2020), Poétique de l'acteur dans le cinéma contemporain (Intermeios, 2014), et co-organisateur des livres L'art et ses territoires sensibles (Intermeios, 2014) et L'art et ses chemins sensibles (Intermeios, 2016) et Arts : nouvelles façons de vivre | Vivre (Intermeios, 2019). Avec des œuvres commandées par des institutions brésiliennes et étrangères, il a participé ces dernières années à des expositions au Brésil et à l'étranger.

PLUS D'INFO

Le cours sera certifié et se déroulera en ligne via Zoom. Le lien pour accéder à la salle en ligne et d'autres informations pour démarrer le cours seront envoyés avec l'e-mail de confirmation d'inscription.

L'étudiant doit utiliser le même e-mail ou le même nom enregistré au moment de l'achat pour accéder à la salle en ligne, sinon il ne sera pas possible de s'inscrire et d'accéder à la plateforme Zoom et aux ressources disponibles pour transmettre le cours. Toute modification d'e-mail effectuée après l'achat doit être communiquée à l'organisation du cours jusqu'à 2 jours avant le début du cours.

Le cours est en ligne, dispensé dans un format synchrone, c'est-à-dire en direct. Les cours seront enregistrés et mis à disposition des étudiants régulièrement inscrits après la fin du cours et pour une durée limitée. L'équipe Pina Cursos partagera le lien d'accès à la vidéo par e-mail et pendant la période d'accès.

La déclaration de fréquentation sera délivrée après la fin du cours. Les participants qui atteignent 75 % de présence pendant le cours, c'est-à-dire connectés au moment de la diffusion du cours. L’accès aux vidéos des cours ne sera pas pris en compte dans le décompte des présences.

L'inscription est personnelle et incessible. En cas d'inscription cadeau, au moment de l'inscription, le payeur doit inclure les données de la personne invitée et informer l'organisation du cours de cette inscription cadeau, afin d'éviter d'éventuelles erreurs d'inscription ou de partage du contenu de l'étude.

Le recours au demi-tarif est accordé aux : étudiants, enseignants, personnes âgées de 60 ans ou plus et salariés des institutions culturelles (limite de 5 salariés d'un même établissement).

Des supports supplémentaires tels que la bibliographie du cours, les PDF, les liens vidéo recommandés par les enseignants, seront partagés via un dossier virtuel, géré par l'enseignant et la coordination du cours. Le matériel sera accessible pendant une durée limitée.

Les demandes d’annulation ou de transfert seront acceptées jusqu’à la veille de l’ouverture du cours.

Les demandes d'annulation ou de transfert, envoyées après le début du cours, ne seront pas prises en compte, compte tenu de la nécessité d'organiser des activités. 

Le cours propose un interprète/traduction Libra. Pour l'audiodescription, la personne intéressée devra en faire la demande par email jusqu'à 5 jours avant le début du cours.

Plus d'informations sur le site de la Pinacoteca ou par email à cursos@pinacoteca.org.br.

Inscrivez-vous à notre newsletter

et suivez notre programme

.

    En cliquant sur "J'accepte tous les cookies" ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les
    stocker des cookies sur votre appareil pour améliorer votre expérience et votre navigation sur le site Web.
    Consulte un Politique de confidentialité pour plus d'informations.

    Accepter tous les cookies