Copie photo de l'imprimé "Rede de elastico 1974" de Lygia Clark.
Copie photo de l'imprimé "Rede de elastico 1974" de Lygia Clark.

Type: Formation | Localisation: Bâtiment Pina Luz

Formation: Cours d'adversité que nous vivons !

Date de début de la formation 06 avril 2024 - Date de fin de la formation 02 mai 2024

Inscription Début Formation 04 mars 2024 - Inscription Fin Formation 04 avril 2024

Au début des années 1970, la culture brésilienne se réorganise dans un scénario complexe et paradoxal après l'AI-5 et le silence imposé sur le débat politique et culturel de 1968. Face à l'exil et à la censure dirigée contre les principaux artistes et intellectuels, Avec la croissance notable des médias alignés sur le gouvernement fédéral et la propagande chauvine du régime militaire, les avant-gardes artistiques ont renouvelé leur recherche de nouveaux espaces, stratégies et formes d'expression. Les soi-disant « années de plomb » ont, d’une manière ou d’une autre, marqué d’importantes révolutions culturelles et ont été le théâtre de l’émergence d’une série de productions artistiques et de mouvements sociaux contraires à la politique de l’État brésilien.

En soulignant les différences conceptuelles et esthétiques qui se regroupent autour de ces avant-gardes (art néoconcret, nouvelle figuration brésilienne, tropicalisme, etc.), le cours aborde des productions en dialogue avec les contextes culturels et sociopolitiques de l'époque. Entre cours théoriques et visites des expositions « Femmes en lutte » (à Mémorial de la Résistance), « 60 ans de dictature », «Lygia Clark : Projet pour une planète"Et"Pinacothèque : Collection», le cours construit un panorama socioculturel jusqu'à la fin du régime d'exception, croisant également l'expérimentation esthétique et poétique des avant-gardes de cette période.

PUBLIC CIBLE: enseignants, chercheurs, artistes et grand public intéressés par l'avant-garde artistique, la culture, l'histoire du Brésil et la dictature militaire.
FORMAT: présentielle
NOMBRE DE CHAMBRES VACANTES: 100

4 places pour les étudiants là: à l'est 
20 postes vacants pour les enseignants des écoles publiques et les éducateurs sociaux 
12 postes vacants affirmatifs (noirs, bruns, jaunes, indigènes, gitans, transgenres/travestis, personnes handicapées et personnes dont le revenu mensuel moyen peut atteindre deux salaires minimums). 

Sélection par ordre d'inscription via  Formulaire Microsoft Forms à partir de 04/03.

JOURS ET HEURES

Dates: 6, 11, 13, 18, 20, 25, 27 avril et 2 mai (jeudi et samedi)
Horaire: les jeudis 18h que 20h | Le samedi de 11h à 13h

PRIX

Entier: R $ 190,00
Chaussette: 95,00 R$ (la moitié pour les enseignants, les étudiants et les personnes de plus de 60 ans)
Amis et mécènes de Pina : R $ 170,00

INSCRIPTIONS

Les inscriptions doivent se faire à partir du 4 mars via Site Internet de l'INTI.

Les enseignants des écoles publiques et les éducateurs sociaux peuvent demander une inscription pour les 50 places gratuites. Remplissez simplement le Formulaire Microsoft Forms à partir de 04/03. La sélection se fait par ordre d'inscription.

PROGRAMME DE COURS

Cours 1 — Les contextes historiques de la dictature militaire — Julia Gumieri  

Dans ce cours d'ouverture, l'historienne et chercheuse Julia Gumieri tentera de dresser un aperçu des situations politiques qui ont précédé le régime, comme les crises républicaines des années 1940-1950 jusqu'au gouvernement de João Goulart, l'anticommunisme, le développementalisme national, le populisme et les réformes. base. Les caractérisations des différents moments de la dictature militaire au Brésil (1964-1985) seront également abordées. 

 Cours 2 — Cours et visite de l'exposition « Femmes en lutte » — avec Ana Pato et Carolina Junqueira 

De la visite de l’exposition «Les femmes en combat ! Archives de la mémoire politique », la rencontre réfléchira sur la participation des femmes à la vie politique du pays, depuis l'autoritarisme vécu pendant la dictature jusqu'au processus de redémocratisation du Brésil. L'exposition, qui rassemble des documents de surveillance d'époque, des photographies, des archives de mémoire politique et des témoignages appartenant à la collection Memorial da Resistência, présente la lutte d'anciens prisonniers politiques, militants, artistes et collectifs en faveur de la recherche de la vérité, de la justice et des droits fondamentaux. . Le cours abordera également la résistance contre les violences basées sur le genre, l'impunité et diverses formes d'autoritarisme à l'égard des femmes.     

 Cours 3 — Répression et mouvements sociaux — avec Ana Flávia Magalhães Pinto  

La directrice générale des Archives nationales, Ana Flávia, abordera les processus d'organisation et d'articulation des mouvements sociaux structurés par la population noire pendant le régime militaire. Avec le contexte de ses recherches — centrées sur les actions politico-culturelles des penseurs noirs, la presse et les expériences de liberté et de citoyenneté des noirs tout au long de l'histoire du Brésil — le cours vise à élargir le répertoire sur la résistance qui s'est produite pendant la dictature. , en plus de ceux déjà abordés par l’historiographie hégémonique.  

 Cours 4 — Cours et visite de l'exposition « Sol Fulgurante : archives de la vie et de la résistance » — avec Lorraine Mendes 

Lors de cette rencontre, à partir des œuvres présentes dans l’exposition «Blazing Sun : archives de la vie et de la résistance » nous tracerons un chemin à travers l'histoire et les relations sociales qui font que la dictature militaire au Brésil s'inscrit dans un passé-présent. De telles œuvres, issues de collections de natures différentes, peuvent provoquer un débat autour des notions d'archive, de mémoire et d'histoire potentielle, concept d'Ariella Azoulay, essentiel pour cette proposition curatoriale. 

 Classe 5 — Utopie, résistance et massification : la vie culturelle brésilienne pendant la dictature militaire — avec Marcos Napolitano 

Dans ce cours, nous résumerons les complexités de la vie culturelle et artistique au Brésil sous le régime militaire (1964-1985), en explorant les réalisations et les contradictions vécues par les artistes, intellectuels, entrepreneurs culturels et responsables de la politique culturelle. L’époque a été marquée par une coexistence conflictuelle entre les projets de révolution sociale, de résistance démocratique et d’expansion de la culture de masse. Loin d’être des vecteurs isolés, ils ont interagi, formant une scène culturelle fascinante, qui défie encore aujourd’hui toute analyse.    

 Cours 6 — Cours et visite de l'exposition permanente « Pinacothèque : Acervo » — avec Yuri Quevedo 

 Classe 7 — Poétique du processus et de la résistance — avec Cristina Freire 

Dans les années 1960 et 70, un programme commun urgent émerge dans l’art, qui n’est pas défini par la forme des objets créés, mais principalement par le type d’intervention poétique et politique, collective et créative que les artistes sont capables d’exercer dans la société. Les stratégies utilisées dans la préparation et la circulation des œuvres ont redéfini le concept moderne d’œuvre d’art, articulant l’art et la vie. La participation du public revêt un aspect critique, éthique et politique étant donné le contexte de répression que connaissait la société brésilienne à cette époque. Certaines caractéristiques communes telles que la fugacité des médias et la précarité des supports utilisés sont considérées comme des alternatives et des attitudes critiques envers des institutions telles que le musée, la censure des États dictatoriaux et le marché. 

Classe 8 — Cours et visite de l'exposition « Lygia Clark : Project for a Planet » — avec Pollyana Quintella et Ana Maria Maia 

L'exposition de l'un des artistes brésiliens les plus marquants du XXe siècle "Lygia Clark : Projet pour une planète» occupe les sept galeries de Pina Luz avec plus de 150 œuvres qui témoignent de l’héritage de plus de 30 ans de carrière de l’artiste. Dans ce cours, les commissaires de l'exposition exploreront la production de Lygia, montrant la trajectoire de sa carrière en parallèle avec les enjeux esthétiques et linguistiques qui ont émergé d'une génération d'artistes qui cherchaient des moyens d'établir des liens entre les enjeux socioculturels, l'art et la vie. 

HAUT-PARLEURS

ANA FLÁVIA MAGALHÃES PINTO 

Docteur en Histoire de l'Université d'État de Campinas (2014), Master en Histoire de l'Université de Brasilia (2006). Il a également une formation en communication sociale – journalisme et littérature. Elle est professeur à l'Université de Brasilia depuis 2018, travaillant dans les cours de premier cycle et de troisième cycle en histoire et dans le programme de troisième cycle en droits de l'homme, dans le domaine de recherche Droits de l'homme, histoire, mémoire, politiques publiques et citoyenneté. Depuis son premier diplôme, il a développé des recherches articulant des connaissances dans les domaines de l'histoire, de la communication, de la littérature et de l'éducation, en mettant l'accent sur : les actions politico-culturelles des penseurs noirs, la presse noire, l'abolitionnisme et les expériences de liberté et de citoyenneté noires pendant l'esclavage. période et post-abolition au Brésil. Elle est membre du Réseau des historiens noirs et des historiens noirs et de la Black Coalition for Rights. Actuellement, elle est également directrice générale des Archives nationales, un organisme ayant le statut de Secrétariat du Ministère de la Gestion et de l'Innovation dans les Services Publics. 

 ANA PATO 

Ana Pato est directrice technique du Mémorial de la Résistance de São Paulo. Doctorat en architecture et urbanisme de l'Université de São Paulo (FAU-USP) et Master en arts visuels de la Faculdade Santa Marcelina. Elle a été commissaire des expositions « Femmes en lutte ! Archives de la mémoire politique » (2023), « Yona Friedman : Démocratie » (2020), « Meta-Archive : 1964-1985. Espace d'écoute et de lecture d'histoires de la dictature » (2019), « Quanto Pesa uma Nuvem ? », de Giselle Beiguelman (2016), et commissaire en chef de la 3e Biennale de Bahia (2014). Elle est l'auteur de « Littérature élargie : archives et citation dans l'œuvre de Dominique Gonzalez-Foerster » (Edições Sesc : Videobrasil, 2012).  

 CAROLINE JUNQUEIRA

Carolina Junqueira fait partie de l'Action culturelle du Mémorial de la Résistance de São Paulo. Elle est titulaire d'un diplôme en architecture et urbanisme de l'Université de São Paulo (2017) et d'un diplôme de troisième cycle en études et pratiques curatoriales de la Fundação Armando Álvares Penteado (2019). Il a été assistant commissaire pour les expositions « Meta-Arquivo : 1964-1985. Espace d'écoute et de lecture d'histoires sur la dictature » (2019), « Ensaio Aberto » (2019) et « Palavras Somam » (2019). Au Memorial da Resistência, elle a été assistante commissaire et chercheuse pour les expositions « Femmes en lutte ! Archives de la mémoire politique » (2023), « Mémoires du futur : citoyenneté noire, antiracisme et résistance » (2022) et « Yona Friedman : Démocratie » (2021). 

CRISTINA FREIRE

Professeur titulaire et conservateur à la retraite du Musée d'art contemporain de l'Université de São Paulo. Enseignant et conseiller dans le programme inter-unités de troisième cycle en esthétique et histoire de l'art (PGEHA, USP). Elle est chercheuse au CNPq – Research Productivity depuis 2017. Professeur invité à Princeton University – USA (2019). Professeur agrégé (2003), PhD (1995) et Master (1990) de l'Institut de psychologie de l'USP. Master en gestion des musées et galeries – The City University – Londres (1996). Elle a été coordinatrice de la Division de recherche en art, théorie et critique du Musée d'art contemporain de l'Université de São Paulo (2005-2010) et vice-directrice du MAC USP (2010-2014). Coordinatrice du GEACC – Groupe d'études sur l'art conceptuel et les conceptualismes au Musée – CNPq depuis 2011. Sa production académique comprend des textes dans des publications nationales et internationales et les livres : Além dos Mapas : monuments no Imaginário Urbano Contemporâneo (éd. Annablume, 1997) ; Poétique du processus. L'art conceptuel au musée (éd. Iluminuras, 1999) ; Art conceptuel, (éd. Jorge Zahar, 2006) ; Paulo Bruscky. Art, archives et utopie (éd. CEPE, 2007) ; Walter Zanini : Critical Scriptures (éd. Annablume/MAC USP, 2013 – Prix Jabuti 2014), entre autres.   

JULIA GUMIERI

Master (2016) du Programme de troisième cycle en histoire sociale de l'Université de São Paulo (USP) et diplômé (2011) en histoire de l'Université fédérale du Minas Gerais. Elle travaille actuellement comme chercheuse principale au Memorial da Resistência de São Paulo. Entre 2013 et 2014, il a été membre de la Commission Vérité de la Fondation de l'École de Sociologie et Politique de São Paulo (FESPSP). Il travaille dans le domaine de l'histoire sociale en mettant l'accent sur la recherche sur la dictature brésilienne, les lieux de mémoire, les témoignages et les politiques de réparation promues par l'État brésilien. 

LORRAINE PINHEIRO MENDES

Diplômée en Arts et Design de l'UFJF (2012), elle devient Master en Histoire (2015) dans la même institution, avec un mémoire sur les villes idéales de la Renaissance. Elle a été professeur suppléante au Département d'histoire et de théorie de l'art de l'École des Beaux-Arts de l'UFRJ entre 2019 et 2021, où elle a enseigné, entre autres matières, la culture brésilienne. Elle est actuellement conservatrice à la Pinacothèque de São Paulo et doctorante en histoire et critique d'art au PPGAV-UFRJ, où elle développe ses recherches sur les représentations du peuple noir et de la noirceur dans l'histoire de l'art blanc-brésilien et des projets Nation, réaliser une revue des archives d'images qui forment l'idée du Brésil à partir de la poétique noire contemporaine.  

REPÈRES NAPOLITAINS

Docteur (1999) et maître (1994) en histoire sociale de l'Université de São Paulo, où il a également obtenu son diplôme en histoire (1985). Il a été professeur au Département d'histoire de l'Université fédérale du Paraná (Curitiba), entre 1994 et 2004, et professeur invité à l'Institut d'études supérieures d'Amérique latine (IHEAL) de l'Université de Paris III (2009). Il est actuellement professeur d'histoire du Brésil indépendant et conseiller pédagogique au programme d'histoire sociale de l'USP. Il est conseiller ad-hoc de la Fondation de soutien à la recherche de l'État de São Paulo et du CNPq. Spécialiste de la période du Brésil républicain, avec un accent sur le régime militaire, et dans le domaine de l'histoire culturelle, avec un accent sur les relations entre histoire et musique populaire et histoire et cinéma. Il possède également une expérience dans la formation d'enseignants de l'éducation de base, en se concentrant sur l'utilisation de l'audiovisuel dans les écoles. 

POLLYANA QUINTELLA

Pollyana Quintella est commissaire indépendante, chercheuse et conservatrice de la Pinacothèque de São Paulo. Diplômé en Histoire de l'Art de l'UFRJ (2015), titulaire d'un master en Art et Culture Contemporaine de l'UERJ (2018), avec des recherches sur le critique Mário Pedrosa. Il a collaboré à la recherche et à l'assistance à la conservation du Rio Art Museum (MAR), entre 2018 et 2020. Il enseigne des cours gratuits sur l'art brésilien à Paço Imperial et collabore avec plusieurs revues culturelles telles que Sélectionnez un magazineun Revue Continentale, Magazine ZUM, Folha de Sao Paulo, entre autres. En recherche, il s'intéresse aux relations entre poésie et arts visuels, et à la construction de l'histoire de l'art brésilien moderne et contemporain. 

 Youri Quevédo 

Yuri Quevedo est le conservateur responsable de la collection de la Pinacothèque de São Paulo et est actuellement en charge du commissariat de l'exposition à long terme. Diplômé en architecture et urbanisme à l'Escola da Cidade (2014), master dans le domaine de la recherche en histoire de l'art à la FAU-USP. Depuis 2019, il est professeur d'histoire de l'art à l'Escola da Cidade. En 2023, il est co-commissaire des expositions « Antonio Obá : Revoada » et « Chão da Praça : œuvres contemporaines de la collection Pinacoteca » à Pina Contemporânea. Il a également été co-commissaire de « Ruptura et le groupe : abstraction et art concret, 70 ans » au MAM SP (2022). Commissaire de l'exposition « Pequenas Pedras Polidas : carrelages de la collection Sesc et autres collections » (2022-2023). De 2009 à 2013, il a été chercheur à la Collection Flávio Império, où il a collaboré à son organisation, à sa numérisation et à sa donation à l'IEB-USP.   

 

PLUS D'INFO

La déclaration de fréquentation sera délivrée après la fin du cours. Les participants qui atteignent 75 % de présence pendant le cours, c'est-à-dire connectés au moment de la diffusion du cours. L’accès aux vidéos des cours ne sera pas pris en compte dans le décompte des présences.

L'inscription est personnelle et incessible. En cas d'inscription cadeau, au moment de l'inscription, le payeur doit inclure les données de la personne invitée et informer l'organisation du cours de cette inscription cadeau, afin d'éviter d'éventuelles erreurs d'inscription ou de partage du contenu de l'étude.

Le recours au demi-tarif est accordé aux : étudiants, enseignants, personnes âgées de 60 ans ou plus et salariés des institutions culturelles (limite de 5 salariés d'un même établissement).

Des supports supplémentaires tels que la bibliographie du cours, les PDF, les liens vidéo recommandés par les enseignants, seront partagés via un dossier virtuel, géré par l'enseignant et la coordination du cours. Le matériel sera accessible pendant une durée limitée.

Les demandes d’annulation ou de transfert seront acceptées jusqu’à la veille de l’ouverture du cours.

Les demandes d'annulation ou de transfert, envoyées après le début du cours, ne seront pas prises en compte, compte tenu de la nécessité d'organiser des activités. 

Le cours propose l'interprétation/traduction Libras. Pour l'audiodescription, la personne intéressée devra en faire la demande par email jusqu'à 5 jours avant le début du cours.

Plus d'informations sur le site de la Pinacoteca ou par email à cursos@pinacoteca.org.br.

Inscrivez-vous à notre newsletter

et suivez notre programme

.

    En cliquant sur "J'accepte tous les cookies" ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les
    stocker des cookies sur votre appareil pour améliorer votre expérience et votre navigation sur le site Web.
    Consulte un Politique de confidentialité pour plus d'informations.

    Accepter tous les cookies